Publié le 31/07/2015

  • Oxandrolone (Anavar) : stéroïde anabolisant

Oxandrolone

Profil de l'Oxandrolone

 Force

 Prix

 Coupe faim

 Toxicité pour le foie

 Effets indésirable

 Brule graisses et lypolise

 Rétention hydrosodée

 Gains musculaire

Dosage

Posologie journalière pour les hommes : 60 - 80 mg / jour
Posologie journalière pour les femmes : 5 - 40 mg / jour

 

Rythme de prises

Trois à six prises par jour.

 

Durée des cycles

Pour les hommes : 4 - 6 semaines 

Pour les femmes  : 4 - 6 semaines

 

Informations complémentaires

Temps de Détection dans les urines allant jusqu'à 4 semaines.

Demie vie de la molécule active 9 heures.

Présentation commerciale

Sous forme de comprimés.

Introduction

L’oxandrolone ou oxandro a vu le jour dans le Laboratoire américain Searle qui est entre temps devenu une filiale de Pfizer, sous le nom de Anavar en 1964. C'est alors un produit prescrit par les médecins pour accélérer la régénération des tissus dans le traitement de maladies telles que l'ostéoporose, de l'hépatite du à l'alcool, l'anémie sanguine, de l'angio-œdème, ou encore de la perte de poids causée par le virus du SIDA.

Anavar, composé d'oxandrolone, est également recommandé pour combattre le catabolisme causé par l'administration de la cortisone par voie orale.

 

Oxandrolone, avantages et inconvénients

  • L'oxandrolone améliore la force musculaire en stimulant la synthèse de la créatine ce qui entraîne une conversion en ATP, augmentant ainsi grandement l'énergie cellulaire.
  • Réduction notable de l'appétit, avec effet induit sur la lipolyse. Cela entraîne une perte de poids de l'utilisateur.
  • L'oxandrolone peut être utilisé seul ou en stack (association) avec d'autres stéroïdes.
  • En stack avec un anabolisant, il créera un effet synergique et potentialisera les effets de l'autre stéroïde, entraînant une prise de masse et de force.
  • Il ne provoque pas de rétention hydrosodée.

 

Oxandrolone, notre avis

  • Comme il ne provoque pas d'inhibition de la testostérone naturelle, oxandrolone peut être utilisé de manière tout à fait sécuritaire sans perturber l'axe endocrinien. Il est donc recommandé pour les femmes.
  • Anavar est un alpha alkylé, ce qui en fait un stéroïde particulièrement toxique pour la fonction hépatique. Il est recommandé d'utiliser un protecteur de type LEGALON, LIV160 ou SAMARINE. 
  • Ne pas dépasser six semaines de cure.
 

Idées d'association

 - Peut être utilisé avec WINNY dans le cadre d'une sèche ou d'une préparation à un concours.
- Un stack avec sustanon ou parabolan peut être envisagé afin de gagner rapidement en force, ce type de cure donnera une masse musculaire de bonne qualité sans rétention.
 

Résultats avec oxandrolone

Résultats avec Turinabol

Produits en rapport avec cet article