Publié le 30/11/2016

  • La congestion en Musculation

La congestion musculaire

Pendant une séance d'entraînement en salle diverses sensations vont être ressenties par le pratiquant. De l'essoufflement lié à l'augmentation du rythme cardiaque à la brûlure causée par l'augmentation de l'acide lactique dans le muscle lors d'efforts courts mais très intenses, il y en a une qui procure un sentiment de puissance, comme si une armure nous recouvrait et que nous étions gonflé à bloc.

Cette sensation se nomme la congestion musculaire. C'est une sensation mais également un état physique.

La congestion, définition :

La congestion musculaire est la sensation de gonflement et de plénitude d'un muscle. Ceci est le résultat d'un afflux sanguin très important dans les muscles.

Il n'est pas rare de prendre 1 à 2cm de tour de bras avec une séance où la congestion a été très importante.Bien sûr cela disparaît quelques temps après la fin de la séance.

Objectif de la congestion en musculation :

La congestion musculaire est un des objectifs que les culturistes recherchent à l'entraînement car cet état a un réel intérêt dans la quête d'un muscle développé et volumineux. En effet lorsqu'un muscle est congestionné, la grande quantité de sang qui y circule apporte une grande quantité de nutriments et d'oxygène.

Cependant une bonne congestion n'est pas une garantie de prise de muscle car si vous travaillez avec des charges légères et un nombre très élevé de répétitions vous stimulerez les fibres endurantes du muscle qui ne sont pas propices à la prise de masse ou de volume.

Si vous travaillez en séries courtes (3 à 6 répétitions) et avec charges lourdes, l'afflux sanguin ne sera pas assez important mais par contre vous travaillerez la prise de force en stimulant les fibres rapides.

Il convient donc d'utiliser la bonne fourchette de répétitions et les bonnes charges. Vous devrez être à l'écoute de votre corps.

Pour obtenir une congestion encore plus importante l'utilisation de technique d'intensification est souvent utilisée comme les supersets,  les séries dégressives ou la réduction des temps de repos

Ce qu'il faut également savoir c'est que plus un muscle est volumineux et plus la congestion sera importante si l'entraînement est bien mené.

De plus il faut un apport de glucides quotidien assez important car la congestion est étroitement liée à la consommation de ces derniers ainsi qu'à une bonne hydratation.

Le surentraînement peut être un frein à l'obtention d'une bonne congestion.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur la Congestion, retroussez vos manches et gonflez vos muscles à bloc!

Produits en rapport avec cet article