Publié le 31/08/2019

  • Le Régime Cétogène

Le Régime Cétogène

Aujourd’hui je vais vous parler d’un régime peu connu mais qui a été utilisé dans les années 90 par certains bodybuilders pros. Il s’agit du régime cétogène ou le régime Kéto.

Qu’est ce que le régime cétogène ?

Le Régime Cétogène est un mode d’alimentation qui consiste à consommer peu de glucides (moins de 50g par jour), une haute quantité de protéines et de lipides. Le but de ce régime est d’amener le corps à utiliser les graisses ingérées et corporelles comme carburant au détriment des glucides. 

On parle de cétogène car le corps produit du glucose en synthétisant dans le foie les lipides de réserves et les lipides consommés.  Il produit des cétones ou corps cétoniques ceci lorsqu’il est privé de glucides d’où l’appellation de régime cétogène.

Ces corps cétoniques sont des métabolites, c’est-à-dire des déchets normalement produits lors de la dégradations des lipides en glucose. On y trouve l’acétone, le beta hydroxybutyrate et l’acétoacétate. Ces corps cétoniques assurent la régulation de l’utilisation des substrats énergétiques par les muscles squelettiques.

Comment fonctionne le régime cétogène ?

Le Régime Cétogène c’est 75% de lipides, 15% de glucides et 20% de protéines consommés par jour. Contrairement au régime plus habituel qui est composé à 30 % de protéines, 60 % de glucides et 10% de lipides.

En privant le corps de glucides et en augmentant la consommation de lipides, le corps pour produire de l’énergie va synthétiser le glucose à partir des lipides. Ce qui va faire maigrir c’est que les hormones responsables de cette synthèse ont un impacte sur la satiété. Donc cela réduit l’appétit.

De plus la néoglucogénèse qui permet la dégradation des acides gras pour en faire du glucose demanderait une plus grande dépense calorique que la dégradation des glucides en glucose. 

Enfin l’insuline est produite en moindre quantité par conséquent il y a moins de sucre stocké sous forme de graisse de réserve.

Le Régime Cétogène en pratique :

Dans la pratique, il faut trois jours au corps pour entrer en état de cétose mais faudra plusieurs semaines pour que le corps soit complètement habitué. De plus il  va falloir quelques adaptations alimentaires pour pouvoir passer d’un régimes où se sont les glucides qui fournissent l’énergie à un régime fonctionnant grâce aux lipides.

Les quantités de protéines restent identiques par rapport à un régime traditionnel par contre la quantité de glucides étant limitée à 50g, elle va être très vite atteinte rien qu’avec les légumes consommés. Il sera donc nécessaire d’exclure la consommation de produits céréaliers, les légumineuses, le quinoa, les sucres, les fruits. Les lipides quand à eux auront la part belle en  consommant des avocats, les œufs, les oléagineux, les fromages. Il ne faut pas hésiter à consommer de bonnes huiles riches en oméga.

Pourquoi faire un régime cétogène ?

Au départ le régime cétogène a été utilisé dans un cadre thérapeutique car il pourrait avoir des effets sur le diabète, l’épilepsie et sur certaines maladies  neurodégénératives ( parkinson etc..)

Puis dans les années 90 certains culturistes ont mis en pratique ce régime pour la préparation des concours. En effet, ce régime semblait très prometteur pour la fonte adipeuse et donc la sèche. Le fait de mobiliser les graisses corporelles semblait être la solution pour optimiser la qualité de la sèche.

Cependant très rapidement ce type de régime a montré des limites. En effet la diète cétogène amène le corps en acidose c’est-à-dire que le sang à un ph acide. Ceci est dommageable car cela entraîne de la perte de muscles, d’os et un ralentissement du métabolisme. Autant dire que c’est contre productif.

De plus la diète cétogène provoque des carences en vitamines et minéraux qui auront un impact négatif sur votre santé. Et enfin cette diète dans des cas extrêmes peut entraîner un coma. 

Cette diète qui se voulait prometteuse pour les culturistes en période de sèche n’a pas tenue toutes ses promesses. En effet les effets indésirables de cette diète étaient plus nombreux que ces avantages. Certes elle faisait fondre le tissu adipeux et donc sécher mais elle rendait les athlètes amorphes, sans énergie et en catabolisme permanent. 

L'avis du Coach

Chaque personne étant différentes et réagissant différemment , ce régime aussi contraignant soit il mérite malgré tout d’être tester sur une courte période pour perdre du poids mais il est difficile voir dangereux de le pratiquer sur le long terme.