Publié le 06/12/2019

  • La rhodiole

La rhodiole, plante anti-fatigue par excellence



En tant que sportif, tu es peut-être à la recherche d’aliments ou de plantes pour lutter contre la fatigue et améliorer tes performances physiques. Dans ce cas, la rhodiole est une plante à découvrir absolument. Originaire de Scandinavie, elle était déjà consommée par les Vikings pour augmenter leur force physique. Rien que ça !

La rhodiole est une plante anti-fatigue par excellence. Elle contient de puissants actifs qui agissent individuellement ou en synergie pour booster l’organisme, vaincre la fatigue, le stress, les insomnies et autres ennemis du sportif.

La racine de rhodiole contient pas moins de 12 acides aminés et 20 vitamines et minéraux, associés à des antioxydants et 4 autres substances actives. Tu l’auras compris : la rhodiole est une grande alliée pour les sportifs. Si tu ne la connais pas encore, voici tout ce qu’il faut savoir sur la rhodiole, surnommée la « racine d’or ».

Qu’est-ce que la rhodiole ?

Avant d’étudier plus en détail les propriétés médicinales de la rhodiole et l’intérêt de cette plante pour les sportifs, un point botanique et historique s’impose.

Du latin Rhodiola rosea, la rhodiole est une plante de la famille des Crassulaceae qui compte 1500 espèces différentes de plantes grasses. Comme elles, la rhodiole possède des feuilles charnues remplies de suc. Originaire des régions froides, c’est une plante extrêmement résistante. Elle est ainsi capable de survivre à des températures de l’ordre de - 40°C ! La rhodiole se rencontre dans les régions montagneuses d’Amérique du Nord et d’Asie Centrale mais aussi en Europe, dans les Alpes et les Pyrénées.

D’un point de vue historique, les premières traces d’utilisation de rhodiole en tant que plante médicinale remontent à plus de 3000 ans. En Sibérie et en Scandinavie, elle était consommée pour son action tonique. Plus tard, elle sera remise au goût du jour par les russes, à la recherche de plantes capables d’améliorer la résistance de l’organisme face au stress.

Depuis, la rhodiole a fait l’objet de nombreuses recherches. On dénombre aujourd’hui 9 propriétés notables. Mais d’autres études, toujours en cours, pourraient bien révéler d’autres vertus insoupçonnées de la rhodiole…

Une plante adaptogène anti-stress

Comme tu as pu le découvrir précédemment, la rhodiole a intéressé les russes pour sa capacité à aider l’organisme à surmonter le stress. Elle fait donc partie des plantes médicinales dites « adaptogènes » comme le ginseng, l’ashwagandha ou encore le ginkgo biloba.

En tant que plante adaptogène, la rhodiole agit sur la résistance de l’organisme face aux situations stressantes. En période de compétition, par exemple, consommer de la rhodiole aide le corps à mieux gérer le stress. Comment ? En stabilisant les processus physiologiques et en augmentant l’homéostasie c’est-à-dire la capacité du corps à maintenir son équilibre naturel, quelque soient les contraintes extérieures.

La rhodiole fait aussi baisser le niveau de cortisol, l’hormone du stress. Libéré en excès, le cortisol est une hormone particulièrement néfaste chez le sportif : il détruit le tissu maigre, empêche le stockage des sucres sous forme de glycogène musculaire et abaisse le taux de testostérone.

Enfin, la rhodiole réduit les symptômes du stress et ses effets indésirables (fatigue, troubles digestifs, troubles du sommeil…). Ces symptômes, invalidants pour les sportifs, diminuent progressivement avec la prise de rhodiole. En même temps, les mécanismes physiologiques fondamentaux retrouvent leur équilibre.

Réduit la fatigue et améliore les fonctions cognitives

La fatigue est l’ennemi n°1 des sportifs. En améliorant la résistance du corps et en réduisant le stress, la rhodiole inhibe déjà une bonne partie de la fatigue. L’action anti-fatigue de la rhodiole est décuplée grâce aux minéraux et aux nombreuses vitamines présents dans sa racine et qui contribuent à booster l’organisme.

La racine de rhodiole est particulièrement intéressante pour réduire la fatigue liée au stress et augmenter les performances mentales, en particulier la capacité d’attention et de concentration. Or, dans le cadre d’une pratique sportive, tu sais certainement à quel point la concentration est fragile. La rhodiole peut donc être d’une grande aide pour t’aider à te concentrer sur l’essentiel et à te préparer mentalement.

La rhodiole agit sur 4 molécules appelées norépinéphrine, sérotonine, dopamine et acétylcholine. Sous ces noms un peu barbares se cachent des neurotransmetteurs impliqués dans la mémoire, l’apprentissage, la motivation, la sensation de plaisir…

Augmente les performances physiques

La rhodiole n’est pas seulement une plante bénéfique pour le mental. Ses actifs sont également bénéfiques pour améliorer les performances physiques, particulièrement l’endurance musculaire et la force. La consommation de rhodiole a aussi des effets sur la vitesse et le déplacement des membres et sur le temps de réaction.

La rhodiole réduit le niveau d’acide lactique dont la présence chez le sportif est associée à des douleurs musculaires, des crampes et une baisse des performances. Parallèlement, la rhodiole augmente la quantité d’adénosine triphosphate (ATP) et de créatine dans les cellules. L’adénosine triphosphate est une molécule fondamentale, notamment en musculation.

Enfin, la rhodiole permet une meilleure récupération musculaire après un entraînement. Elle augmente le taux d’ARN (acide ribonucléique) qui permet la synthèse des protéines chargées de réparer les tissus musculaires endommagés et de favoriser la récupération.

Existe-t-il des effets secondaires ?

La rhodiole est une plante bien tolérée par l’organisme. Ses effets secondaires sont peu nombreux et le plus souvent bénins.

La consommation de rhodiole peut provoquer un état d’excitation et des troubles du sommeil. Je te conseille donc d’éviter de la prendre le soir mais plutôt le matin ou le midi, 30 minutes avant les repas.

Quelle est la posologie recommandée ?

La posologie recommandée est de 100 mg à 300 mg de rhodiole/jour, à prendre en 2 ou 3 fois. Tu peux aussi la consommer sous forme de cure avant une compétition sportive, par exemple.

quentin-Molini-ConvertImage.jpg

Auteur Quentin MOLINÉ

Diplômé de l'université de Turin, Spécialiste des super-aliments, fondateur de Darwin Nutrition

Produits en rapport avec cet article