Publié le 12/02/2014

  • 5 erreurs courantes en musculation

Les erreurs en musculation

Lorsque qu'une stagnation se fait ressentir, il est important d'effectuer un petit point ou une remise en question globale sur l'activité sportive. La morosité, la routine, peuvent vous amener à commettre des erreurs qui bloquent la progression.

 

1- Ne pas manger assez

Il s'agit surement de l'erreur la plus courante commise en musculation. La diète, et on ne le répétera jamais assez, reste le pilier de l'activité musculaire. La croissance des muscles ne peut s'effectuer de manière efficace si le corps manque des nutriments et vitamines nécessaire à la compensation du catabolisme.

 

2- S'entraîner trop longtemps

Cette erreur est plus souvent commise par les jeunes athlètes. L'idée, fausse, propagée par des non initiés est que pour être plus musclé il faut s'entraîner longtemps. La qualité d'une séance ne se détermine pas en nombre d'heures passées à la salle mais de l'intensité de celle ci.

Préférez une séance courte et intensive a une séance longue et improductive. Entre 1H15 et 1H30 maximum échauffements compris.

 

3- S'entraîner trop souvent

De la même manière, l'entrainement, répété trop souvent nuit à la progression de l'athlète. Plusieurs raisons en trouvent la cause.

Dans un premier temps, il ne faut pas entrainer le même muscle trop souvent pour ne pas entraver la récupération. En effet à la suite d'une séance, le muscle doit réparer les micro traumatismes liés à la destruction musculaire. Cette récupération va s'effectuer en compensation, c'est à dire en produisant plus de fibres en prévision de la prochaine séance. Ce processus prend du temps, entre 2 et 3 jours.

L'autre erreur d'un entrainement trop rapproché est le sur-entrainement. Le corps est fatigué après une séance. Ne pas le laisser récupérer revient à puiser dans les ressources et rester en catabolisme.

 

Sur-entraînement en musculation

 

4- Ne pas s'étirer

Nombre de pratiquants en musculation ne s'étirent pas (nous parlons des étirements hors séances).

Par manque de temps, de volonté, car les sensations provoquées par les étirements sont désagréablesCependant, les étirements présentent de nombreux atouts.

Ils évitent et préviennent les blessures, ils permettent de gagner en force, améliorent la circulation sanguine et favorisent la récupération. Enfin, ils diminuent les douleurs tendineuse.

Ne pas pratiquer reviens à supprimer un des plus gros bénéfice de l'activité de force musculaire.

 

5- Dormier mieux et plus longtemps

Le sommeil fait partie des piliers de la progression musculaire. C'est dans les phases de sommeil que notre corps produit l'hormone de croissance. Cette hormone est liée à la croissance des muscles. Sans elle, les progressions seraient minime. L'hormone se libère durant la phase de sommeil profond. Se coucher à des heures régulières, de préférence tôt, permet une meilleure production de l'hormone et une meilleure récupération en vue de la séance à venir

 

Produits en rapport avec cet article