Publié le 31/10/2013

  • Mon avis sur les xéno-androgènes
  • Mon avis sur les xéno-androgènes

Ma cure de Xeno-androgènes 

Avant la cure MegaGear

Pratiquant la musculation depuis 1995 j'ai eu l'occasion de tester toute sorte de compléments alimentaires et de suppléments diététiques. Devenant par la suite compétiteur en body building athlétique, j´ai toujours cherché à améliorer mon physique en qualité et en masse musculaire et cela passait par des suppléments de qualité et capable d'augmenter ma production hormonale, synonyme de croissance musculaire.

Certains m'ont apporté  les résultats escomptés d'autres m'ont déçu et ont été une pure perte d'argent à mon avis. Les valeurs sûres telles que les whey, les bcaa, la créatine, les booster de NO et d'autres encore sont restées des "valeurs sûres". 

C'est en cherchant un supplément qui serait capable de booster ma production hormonale que j'ai découvert la Société Megagear et leurs suppléments diététiques car il s'agit bien de cela: les Xenoandrogènes.

Après m'être documenté via le web, j'ai décidé en accord et sous le regard de mon médecin de tester ces suppléments diététiques. Je précise que nous avons établi des le départ que durant la cure, des prises de sang seraient faites en milieu d'utilisation puis en fin afin de s'assurer qu'aucune réaction négative ne survenait. Dans le cas contraire, je stopperai immédiatement la cure.

En testant ces suppléments je suis parti sur le principe que cela ne pouvait pas être moins efficace que certains suppléments que j'avais utilisé par le passé. Je n'en attendais pas non plus à gagner 10kg de muscles secs en quelques semaines mais à gagner du volume et de la qualité.

Mon choix s'est donc orienté vers des suppléments qui m'aideraient à atteindre mes objectifs. J'ai sollicité les conseils de Xavier, responsable de Megagear France, et il m'a guidé dans le choix des suppléments, les dosages et la répartition de ceux ci.

Les choix des produits MegaGear

Le but de ma cure était de gagner du volume musculaire, d'accentuer les séparations musculaires et de ne prendre que peu de poids car limité par ma catégorie. Je cherche à paraître plus rond et plus volumineux que je ne le suis réellement.

Je me suis donc orienté avec les conseils de Xavier vers deux suppléments en comprimés et deux sous forme liquide.

 

Oral T-Bol : ce supplément à pour but de construire de la masse musculaire sèche et sans rétention d'eau. La masse musculaire s'acquiert de façon lente et durable. Tres adapté, à mon avis à mes objectifs. Les premiers effets sont censés se faire ressentir au bout de 4 à 6 semaines de prise.

 

Winny 50 : ce n'est pas un supplément de prise de muscles mais joue sur l'amélioration de la qualité musculaire en venant accélérer la fonte adipeuse et en améliorant la capacité des muscles à être oxygénés et donc les rendre plus endurant.

 

Susta-Max 250 : supplément liquide de prise de masse, il agit de manière étagée avec différentes durée d'action. Il a pour but de construire du muscle et de le maintenir durablement.

 

Tren-bol 100 : est un supplément liquide qui joue sur la volumisation musculaire sans rétention d'eau et sur une durée d'action relativement courte (1semaine). Il produit une prise de muscle de qualité et de force en fonction des dosages.

 

La combinaison des différents suppléments fait qu'ils agissent en synergie et sur des durées d'action différentes. 

J'ai combiné des suppléments pour un gain de masse, de volume mais aussi de qualité.

Oral T-Bol et Tren-bol 100 fonctionnent en synergie pour la volumisation musculaire, Susta-Max 250 lui, produit de la masse musculaire et le Winny 50 va en parallèle améliorer la capacité du muscle à être oxygéné et à brûler les graisses corporelles.

 

Plan alimentaire

Mon alimentation est très contrôlée tout au long de l'année. Je pèse tous mes aliments afin de pouvoir modifier mes apports glucidiques en fonction de mes besoins et de tester les réactions de mon corps en fonction des modifications.

Mon objectif durant ma cure était de gagner du volume mais pas de poids donc je voulais jusqu'où je pouvais monter mes glucides sans que mon corps perde la sèche de début de cure tout en gagnant du volume musculaire.

 

La quantité de protéine ingérée restait constante ainsi que les lipides. Toutes les deux semaines j'ai augmenté d'environ 10% mes glucides à partir du début du cycle. J'ai donc débuté à 220g d'hydrates par jour. Je consommais environ 3g de protéines par kilo de poids de corps et environ 50 à 60g de lipides. 

A partir du samedi, je montais mes glucides à 300-350g afin de faire une recharge et le lundi je redescendais à 200g( uniquement ce jour) pour que le corps ne stocke pas et que le métabolisme reste en éveil.

Planification de ma cure megagear 

j'ai décidé dans un premier temps de ne prendre que les suppléments en comprimés afin de voir comment mon corps réagissait à ces nouveaux suppléments.

Posologies et dosage

J'ai donc commencé selon les conseils donnés par prendre 1 comprimé de Winny 50 et 1 d'Oral T-Bol le matin le premier jour.

N'observant pas d'effets négatifs, je passais dès le jour 2 à 1 comprimé de chaque le matin et le midi puis le jour 3 à 3 de chaque, 1 après chaque repas.

Après une première semaine sans effets négatifs, j'ai ajouté les suppléments liquides que sont le Tren-bol 100 et le Susta-Max 250.

J'ai pris la première semaine 1ml de Tren-bol et 2ml de Susta-Max.

Que ce soit pour les suppléments liquides comme pour les comprimés, je suis resté à ces dosages durant les 4 premières semaines de cure. 

Durant ces premières semaines j'ai ressenti de l'amélioration dans la récupération post training. Les courbatures disparaissaient plus vite qu'à l'accoutumé. En terme de force et de volume,je n'ai pas observé de différence.

En accord avec mon médecin et Xavier je suis passé à partir de la semaine 5 pour  les comprimés à 4 Oral T-Bol par jour répartis comme suit:1/2/1 et à 3ml de Susta-Max par semaine. Le Winny et le Tren-Bol sont restes inchangés.

La semaine 6 a été vraiment un tournant en terme de sensations à l'entraînement. En effet la congestion étant intense et venait au bout de quelques séries de travail et le muscle me semblait pousser derrière la peau. Il commençait à gagner en dureté mais le volume ne changeait pas. J'ai pu soutenir des séances plus intense en parallèle car l'endurance s'en est trouvée amélioré. 

À ce stade du cycle, c'est à dire à mi cure, je devais effectuer un bilan médical afin de m'assurer que mon organisme ne subissait aucune perturbation due à l'utilisation des Xeno-androgènes. Une prise de sang et une analyse d'urine ont été effectué (shake-up complet). Après réception des résultats, il s'est avéré aucune perturbation tant hormonale que pour les fonctions rénales, hépatique n'était constaté. 

Je continuais donc ma cure et ferai un nouveau bilan à l'issue des 12 semaines de cures.

ressentis et résultats

Me voici à la semaine 9 de ma cure. Les sensations continuent d'être présentes à savoir grosse congestion à l'entraînement, une dureté musculaire et une meilleure qualité. Le volume est toujours présent et j'ai constaté une prise de poids. Je suis toujours sec. Mon alimentation est toujours aussi contrôlée avec un apport glucidique ne dépassant pas 275g en semaine et 350g le samedi et le dimanche pour redescendre à 200g le lundi. Ceci explique la quantité de poids pris.

Pour cause de rupture de stock, j'ai interrompu la prise d'oral t-bol 10 jours entre les semaines 8 et 9. Cela ne semble pas avoir eu d'impact.

Selon mon avis et visuellement les xeno-androgènes ont un impact sur mon physique. Bon nombre de personnes me côtoyant à la salle me disent donner l'impression de peser 80kg alors qu' en réalité je ne pèse que 72,7kg.

Je suis tres satisfait de ma cure et il me reste encore 2 semaines avant la fin.

Semaines 9 à 11, les deux dernières semaines de mon premier cycle de Xéno-androgènes.

J'arrive donc au terme de mon tout premier cycle de xéno-androgènes et je dois dire que je suis plutôt satisfait du résultat.

Certe je n'ai pas pris une masse énorme, ni un volume extraordinaire mais après 18 ans de musculation derrière moi je ne peux être que satisfait du volume acquis sur ces 11 semaines. De plus ma diète étant très sensiblement proche de celle que je pratique en sèche de concours

Sur les 5 dernières semaines de mon cycle, je n'ai pas eu de sensations différentes de celles décrites plus haut dans cet article mais ce qui est intéressant c'est qu'elles ont durées. La congestion plus importante, la sensation de dureté musculaire, de plénitude, la qualité musculaire (des stries apparues à des endroits que je n'avais pas auparavant) et un volume sensiblement plus important sont autant de facteurs de satisfaction.

 Bien entendu nous ne pouvons comparer ces résultats avec ceux que j'aurai pu obtenir avec des stéroïdes classiques mais les xénos fonctionnent et après avoir faits des analyses complètes, ils ne semblent pas porter atteintes à la santé ou ne pas dérégler l'organisme.

Le but de mon cycle était de gagner en volume, de prendre un peu de muscle tout en gardant ma sèche voire en l'améliorant, encore une fois je n'attendais pas de miracle mais l'objectif est atteint . Mon avis sur MegaGear est définitivement positif.

 

Bilan et avis

poids de départ: 69,2kg

poids en fin:73,7kg

tour de bras +1cm

tour de cuisses+1cm

Taux de graisses environ 6%( en gardant des sucres rapides et des laitages dans mon alimentation).

 

Comme conseillé par Xavier responsable Megagear France je laisse mon organisme récupérer durant un mois puis j'attaquerai un nouveau cycle de prise de masse cette fois en vue de ma préparation pour la saison de concours 2014.

 

Alexandre Carpentier “Athlète Megagear”